Sécurité Privée FORUM - Le forum de référence (2006 - 2017)


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Administrateur
FONDATEUR
avatar

Masculin
Age : 45
Région : Rhône Alpes

Société : Education nationale - Formation Conseil Audit
Emploi : Maître auxiliaire du 2ème degré en CAP AS & BAC PRO Métiers de la Sécurité - MC Sûreté des espaces ouverts au public - Formateur Titres pro A2SP et AQSP, SSIAP 1 et 2, CQP APS, Tronc commun CQP APS ASA... Jury en CAP AS & VAE CAP AS_BP ATPS

Formations : Formation de formateur via le CAFOC (Centre Académique de FOrmation Continue)
Date d'inscription : 02/09/2006
Nombre de messages : 23651

MessageSujet: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Lun 8 Oct 2007 - 3:56

Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile à réaliser

REPORTAGE. Les Français qui viennent tenter leur chance à Genève ont parfois de quoi déchanter.

Tous deux sont très jeunes. Lui, 20 ans. Elle, 19. Ils viennent d'une petite commune d'Alsace, près de Mulhouse. Robin est chauffagiste. Laura vient de passer sa maturité. Ils s'aiment, se sentent fort ensemble. Ils ont pris la route pour réussir leur vie. «Le boulot là-haut, c'est l'intérim ou les contrats à durée limitée», lance Robin. «On ne veut pas d'une vie en pointillé», soupire Laura. Direction l'Eldorado le plus proche: la Suisse. Pas Bâle, car ils parlent mal l'allemand. Non, Genève, plus au sud. La nuit, ils dorment dans leur voiture sur une aire d'autoroute, non loin de Genève. «On peut prendre des douches, un café, ça ne coûte rien.»

Frapper aux bonnes portes, voilà leur objectif. Mais la ville du bout du lac est un monde vaste et inconnu. Quelqu'un leur a donné la bonne adresse: 50, rue de Genève à Annemasse, en Haute-Savoie. Une grosse bâtisse abrite la Maison transfrontalière européenne (MTE). Elle a 44ans d'âge, 28500 adhérents, et défend les intérêts des 50000 frontaliers (français à 99%) qui, le matin, vont travailler dans le canton de Genève.

Idées revues et corrigées

La MTE informe, elle a ouvert un service d'offres d'emploi en Suisse et son site* met en ligne les CV. «Chaque jour, 1000 internautes se connectent et le standard enregistre 300 appels. C'est énorme», commente Michel Charrat, le président du Groupement transfrontalier européen. Selon l'Office genevois de la statistique, 9280 nouveaux permis de travail ont été délivrés en 2006 à des frontaliers contre 4345 en 2002, par exemple. Ils sont de plus en plus nombreux à venir de loin, du Nord notamment, pour fuir les friches industrielles et les reconversions difficiles.

Autre mission de la MTE: monter des conférences. C'est gratuit, vient qui veut. Mercredi 26 septembre, salle Martin-Luther-King d'Annemasse. Le thème de la soirée: «Travailler en Suisse, l'emploi en région lémanique.» Laura et Robin sont là, attentifs, un cahier à la main. Deux cents autres personnes de tous âges sont venues. Français, Haut-Savoyards en majorité. Comme Julien, 35 ans, marié, trois enfants. Il est technicien sur commande numérique. Il gagne dans les 1800 euros net par mois. «Un copain diplômé comme moi gagne le triple en Suisse, j'ai décidé de franchir le pas, je vise Rolex.»

«Depuis 2002, les bilatérales ont instauré la libre circulation, annonce à la tribune Cécile Petit, de la MTE. Si vous décrochez un emploi à Genève, vous obtenez un permis de travail dans les cinq jours. Le salaire moyen mensuel brut est de 5875 francs.» Murmure dans la salle. «Mais vous travaillerez plus, 42heures hebdomadaires et n'aurez que quatre semaines de congé.»

Adieu donc les 35heures, les RTT (récupération du temps de travail) et les cinq semaines de vacances. «De plus, pas de salaire minimum en Suisse et si l'embauche est facile, le licenciement aussi, poursuit la conférencière. Et n'espérez pas trouver aisément votre salut dans le droit social. Si notre code du travail possède 800 articles, le Code des obligations suisses en contient 43 qui traitent du contrat de travail.»

Nouveau coup de massue: «Dès lors que vous travaillez dans le canton de Genève, vous êtes imposés à la source à hauteur de 12% et serez exclu du régime de la Sécurité sociale. Vous devrez contracter une police d'assurance maladie privée dont le montant va de 100 à 180 euros par mois.» Nos Alsaciens ont blêmi. «Il faut que l'on fasse des calculs», dit Robin. Julien, de son côté, s'accroche à son rêve: «Mon épouse travaille en France, elle et les enfants sont couverts par la Sécurité sociale, on sera gagnants.»

La Suisse n'est-elle plus un Eldorado? «Si, parce que la Confédération et ses 3% de chômage multiplient les possibilités d'emploi et que l'on est très bien payé dans une monnaie refuge, répond Xavier Charvet, de l'Agence nationale pour l'emploi (ANPE), à Annecy. Mais toute médaille a son revers, l'âge du départ à la retraite n'est pas de 60 ans et l'indemnisation du chômage est pénalisante.» Ajoutons à cela le coût souvent inabordable du logement à Genève et en France voisine, qui oblige à faire des mouvements pendulaires de plus en plus éloignés.

En finir avec l'angélisme

David Talerman, auteur d'un ouvrage de référence intitulé Travailler et vivre en Suisse** se félicite que ces conférences contribuent «à briser l'angélisme de certains. Des gens arrivent de Lille ou de Bretagne en croyant que le Genevois est une région française, comme un lointain département d'outre-mer. Ils ont tout à apprendre, en premier qu'ils se retrouvent dans un pays étranger», explique-t-il sérieusement.

Lui-même anime des réunions et déplore que le public ignore tout des institutions suisses. A peine 10% connaissent le nom de la présidente de la Confédération et 70% croient que Genève en est la capitale. «Vous ne pouvez pas postuler si vous ne possédez pas des connaissances générales sur la Suisse, insiste-t-il. Le danger ici est que l'environnement est peu dépaysant et qu'il n'y a pas de choc culturel. Mais c'est trompeur.»

David Talerman dépeint le Suisse comme une personne plutôt discrète, modeste, qui affiche un profil bas, le Français étant plus volubile, «plus rentre-dedans.» «C'est à peine caricatural, poursuit-il, et ça joue dans les relations futures au sein de l'entreprise. En Suisse, par exemple, le conflit équivaut à un échec, un aveu d'impuissance, tout vaut mieux donc que la discorde. En France, on ne recherche pas à tout prix la paix sociale. Pour preuve, la Suisse a subi quatre mouvements de grève en 2006 contre 600 en France. Il faut avoir tout cela en tête.»

David Talerman prodigue également des conseils pour la rédaction des CV: «L'employeur suisse est pragmatique, il recherche du concret: combien de choses vendues? Quel chiffre d'affaires? Il insiste plus sur les références professionnelles que sur la formation. Le candidat français se gausse d'avoir fait polytechnique quand son interlocuteur attend des réalisations.» Autre pays, autres mœurs. «Pour réussir une carrière de l'autre côté de la frontière, il faut ranger son individualisme et s'ouvrir au collectif, martèle David Talerman. La Suisse, je le dis souvent au public, est ce pays qui a deux reprises a refusé une baisse d'impôt.»

* [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fabricepierre-photographe.com
Spyderco
Nouveau


Masculin
Age : 35
Région : Rhône

Emploi : Agent de sécurité

Date d'inscription : 06/10/2007
Nombre de messages : 4

MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Lun 29 Oct 2007 - 20:40

Sujet bien réaliste,d'autres infos sur la sécurié en suisse? (missions, salaires etc..)
Revenir en haut Aller en bas
atahualpa
Nouveau
avatar

Masculin
Age : 54
Région : Genève-Suisse

Emploi : agent de sécurité

Date d'inscription : 26/10/2007
Nombre de messages : 30

MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Mer 31 Oct 2007 - 18:30

ça ç'est un sujet pour moi.

Chez nous, le tiers de notre personnel est frontalier! Le problème est que si tu veux évolué dans la boîte il faut être armé! gros problème!!!
En suisse, le port d'arme est assujetti à un permis délivré par le Département de justice et Police du canton concerné.
Un permis dont l'obtention est soumis à des exigences draconiènnes.
Difficile pour les Français (administration).
En règles générale la préférence va à ceux qui peuvent avoir une détention d'arme en France sans problèmes. Des anciens gendarmes ou policiers par exemple... (une épidémie chez nous!).
Pour eux c'est quasi immédiat!
Ceux-ci sont pour ainsi dire verser dans les patrouilles et l'intervention très rapidement.
Pour les autres tout en étant non-armé leur qualifications françaises sont recherchée pour des grands sites comme de grands immmeubles de bureaux ou des usines.
les salaires étant très actractifs (pour des français!) les frontaliers agents de sécurité ont de beau jours devant eux.
Revenir en haut Aller en bas
Spyderco
Nouveau


Masculin
Age : 35
Région : Rhône

Emploi : Agent de sécurité

Date d'inscription : 06/10/2007
Nombre de messages : 4

MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Mer 7 Nov 2007 - 18:08

Quel est le salaire de base d'un agent de sécurité en Suisse (canton de Genéve par exemple)?
Revenir en haut Aller en bas
titi23
Nouveau


Masculin
Age : 32
Région : Suisse

Emploi : Agent de Sécurité

Date d'inscription : 20/12/2007
Nombre de messages : 7

MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Lun 24 Déc 2007 - 16:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Quel est le salaire de base d'un agent de sécurité en Suisse (canton de Genéve par exemple)?

Cela dépend du contrat (en pourcentage) !

Mais un agent de sécurité pro, avec brevet fédéral, et un job à 100% gagne environ 4000.- CHF par mois (soit 2'500 euros).
Revenir en haut Aller en bas
susini
Nouveau
avatar

Masculin
Age : 41
Région : paca

Emploi : agent de protection rapproche

Date d'inscription : 06/03/2008
Nombre de messages : 25

MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Sam 15 Mar 2008 - 12:44

et bien 2500 euros c bien payer c nickel ca
Revenir en haut Aller en bas
sacosse
Nouveau
avatar

Masculin
Age : 36
Région : Rhône Alpes

Emploi : Agent de Sécurité

Formations : H0V.B0V, SSIAP1, AFPS.
Date d'inscription : 27/02/2008
Nombre de messages : 23

MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Jeu 17 Avr 2008 - 16:10

2500 Euros, oui, mais net ou pas ?????
Revenir en haut Aller en bas
buru
MODÉRATEUR
avatar

Masculin
Age : 62
Région : aquitaine

Société : Date d'entrée dans la sécurité 1999
Emploi : agent de sécurité,

Formations : SST EPI1 HOBO PSE2 CQP SSIAP1 opérateur radio
Date d'inscription : 11/07/2007
Nombre de messages : 10235

MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Jeu 17 Avr 2008 - 18:22

et les avantages du chocolat [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] mort de rire :lol!:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.securiteprivee.org
lo7434
Nouveau
avatar

Masculin
Age : 37
Région : 34

Emploi : ssiap dans pour un hopital

Formations : ssiap 1& 2,sst,h0 b0,apr,fraudes(banque de france),BTS action commercial
Date d'inscription : 11/05/2008
Nombre de messages : 55

MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Lun 12 Mai 2008 - 20:00

pour y avoir travailler je pe dire que le salire de base est de 3600francs suisse que l'évolution est quasi nulle de plus en suisse c'est pas 35 heures hebdo mais 42 heures faut prévoir les trajets et une assurance santé.
En plus aucune sécurité de l'emploi c pas comme en france en suisse se faire virer c trés rapide.De plus il n'y a plus les difficultés pour le permis de travail depuis 2004 (accord bilattéraux pas toujours respectés) par contre il faut répondre a des critaires de frontaliers(nombre de kilm maximum entre la suisse et son lieu de résidence principale) donc voila surtout qu'a l'heure actuelle ils recherchent en masse pour l'euro 2008.
Revenir en haut Aller en bas
sacosse
Nouveau
avatar

Masculin
Age : 36
Région : Rhône Alpes

Emploi : Agent de Sécurité

Formations : H0V.B0V, SSIAP1, AFPS.
Date d'inscription : 27/02/2008
Nombre de messages : 23

MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Mer 14 Mai 2008 - 2:06

Merci pour les infos !!!!
COncernant les 3600, c'est du net ou du brut ??
Et si tu n'habite pas dans les 10 km, k'es ce qui se passe ??
et toi, pourquoi tu n'y travailles plus ?? As tu des bonnes adresse ??
Pour l'Euro 2008, étant actuellement employé, je n'ai pu que postuler pour les matchs et donc, je suis steward de surete pour le stade de Geneve !! cela peux etre sympa, et comme je dis, cela fait au moins un pied en SUISSE !!
Revenir en haut Aller en bas
lo7434
Nouveau
avatar

Masculin
Age : 37
Région : 34

Emploi : ssiap dans pour un hopital

Formations : ssiap 1& 2,sst,h0 b0,apr,fraudes(banque de france),BTS action commercial
Date d'inscription : 11/05/2008
Nombre de messages : 55

MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Mer 14 Mai 2008 - 11:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Merci pour les infos !!!!
COncernant les 3600, c'est du net ou du brut ??
Et si tu n'habite pas dans les 10 km, k'es ce qui se passe ??
et toi, pourquoi tu n'y travailles plus ?? As tu des bonnes adresse ??
Pour l'Euro 2008, étant actuellement employé, je n'ai pu que postuler pour les matchs et donc, je suis steward de surete pour le stade de Geneve !! cela peux etre sympa, et comme je dis, cela fait au moins un pied en SUISSE !!

3600 c'est du net (sans couverture sociale , sauf carte avs)le brut n'existe pas en suisse puisque les patrons sont taxés a la source.
il me semble sans vouloir dire de bêtises que la distance est compris entre 15 et 50 ou 100kms avec des paliers de priorités.
Je n'y travailles plus car depuis un an je vis dans le sud de la France.
Les bonnes adresses sont GPA qui a moins d'aprioris a embaucher des frontaliers et Protectas (Sécuritas en France)qui est le leader sur le marché(difficile d'y rentrer a temps plein et a l'année car les critères sont rudes concernant les Francais , la priorité restant aux suisses et ils le font savoir).
A savoir que pour l'euro 2008 ils ont étaient moins exigeants étant donné le besoin très important d'agent par contre fais attention avant de t'engager en suisse car comme je te l'ai dis tu n'as aucune garanties de garder ton emploi car bien souvent ils utilisent les frontaliers pour pallier a un besoin important et urgent de main d'oeuvre , pour la suisse les français restent meilleur marché que les suisses mais les lois pour les embauchés restent draconiens.
Par contre le statut et les conditions de travail sont top un agent de sécu est reconnu et respecté comme autorité a part entière.
Revenir en haut Aller en bas
sacosse
Nouveau
avatar

Masculin
Age : 36
Région : Rhône Alpes

Emploi : Agent de Sécurité

Formations : H0V.B0V, SSIAP1, AFPS.
Date d'inscription : 27/02/2008
Nombre de messages : 23

MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Mer 14 Mai 2008 - 13:37

Et sur le port d'arme, en a tu bénéficier ??
Je suis un ancien gendarme adjoint, cela peut il les intéressé d'avantage ??
Sur les emplois, les agences de sécu ont de + en + de mal a embaucher des suisses apparemment a cause de la nouvelle loi qui stipule qu'ils ne doivent pas avoir de soucis financier. c'est se que m'a rapporter un stadier qui ne peut plus etre ADS !! Alors, peut etre que c'est bien pour nous ?!?!
Revenir en haut Aller en bas
lo7434
Nouveau
avatar

Masculin
Age : 37
Région : 34

Emploi : ssiap dans pour un hopital

Formations : ssiap 1& 2,sst,h0 b0,apr,fraudes(banque de france),BTS action commercial
Date d'inscription : 11/05/2008
Nombre de messages : 55

MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Mer 14 Mai 2008 - 18:44

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Et sur le port d'arme, en a tu bénéficier ??
Je suis un ancien gendarme adjoint, cela peut il les intéressé d'avantage ??
Sur les emplois, les agences de sécu ont de + en + de mal a embaucher des suisses apparemment a cause de la nouvelle loi qui stipule qu'ils ne doivent pas avoir de soucis financier. c'est se que m'a rapporter un stadier qui ne peut plus etre ADS !! Alors, peut etre que c'est bien pour nous ?!?!

Le port d'arme reste le problème majeur pour les frontaliers car le souci c d'avoir une détention d'arme sur le territoir français hors si tu ne l'as pas comment peut tu traverser la douane .
Et oui effectivement il pour être ads en suisse il ne faut pas avoir eu des poursuites donc pas faillite personnelle(équivalent en banque de France)donc un plus pour nous pas sur puisque de toute manière les suisses préfèrent embaucher des suisses ou sinon des français résidents en suisse(meilleur contrôle des fichiers) surtout qu'il existe toujours un problème de communications des casiers jud entre les deux pays (la France refuse de transmettre par écrit le formulaire nm 1 puisque mm en France les informations sont transmises par le proc a l'oral aux autorités jud).
Sur le fait d'avoir été Gendarme adjoint c un plus mais bon il faut également savoir que les niveaux de formation en terme de sûreté en suisse sont presque au top sauf en sécurité qui sont plus rares ,pour info le service militaire suisse c 2 ans en plus ils restent réservistes très longtemps avec leur arme de service chez eux(d'où une plus grande liberté en matière de port d'arme) donc un formation en continue.
Il existe un dicton qui en dis long:"dans chaque suisse se cache l'âme d'un flic".
En suisse ils n'ont pas du tout le même problème d'insécurité que nous , ils sont plus respectueux, responsabilités et impliqués que nous.
Revenir en haut Aller en bas
lo7434
Nouveau
avatar

Masculin
Age : 37
Région : 34

Emploi : ssiap dans pour un hopital

Formations : ssiap 1& 2,sst,h0 b0,apr,fraudes(banque de france),BTS action commercial
Date d'inscription : 11/05/2008
Nombre de messages : 55

MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Mer 14 Mai 2008 - 23:09

Voici un exemple d'annonce.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

réf.JobUP : 242828, 15-avr-08

Conducteurs de chien armés - surveillance nocturne
, Vaud


Afin de répondre aux besoins d'un nouveau mandat dans la région montreusienne, Protectas SA, affiliée au numéro 1 mondial de la sécurité, recherche des
Conducteurs de chiens armés professionnels (172.2 h) et auxiliaires (env. 50 h./mois)
Profil


  • Etre au bénéfice d'une autorisation concordataire de conducteur de chien
  • Etre au bénéfice d'un permis de port d'armes à feu, ou avoir une solide expérience en tir, permettant de passer rapidement le PPA
  • Age dès 20 ans
  • Moralité et intégrité irréprochables (casier judiciaire vierge et aucun antécédent pénal)
  • Situation financière saine (pas de poursuites, ADB, faillite)
  • Permis de conduire et véhicule privé
  • Bonne condition physique
  • Grand sens des responsabilités et bonne gestion du stress
  • Expérience dans la sécurité un atout
  • Nationalité suisse ou permis C
  • Apte à travailler la nuit

Missions


  • Lieu de travail: région montreusienne

  • Ronde de surveillance canine et armée
  • Ronde d'ouvertures et de fermetures

Offre

  • Contrat fixe à 100% ou auxiliaire selon vos souhaits et vos disponibilités
  • Date d’entrée prévue: novembre 2007
  • Conditions salariales nettement supérieures à la CCT étendue
  • Formation professionnelle (base, spécifique sur site, continue, spécialisation)
  • Assistance et encouragement pour l’obtention du Brevet fédéral



Si vous souhaitez valoriser votre professionnalisme et mettre vos compétences au service d’une société leader dans son domaine, alors faites nous parvenir votre dossier complet accompagné des documents usuels (avec photo) dans les plus brefs délais.


Profil recherché :
  • Etre au bénéfice d´une autorisation de conducteur de chien
  • Etre au bénéfice d´un PPA ou avoir une très bonne expérience au tir
  • Expérience du travail de nuit



    Cliquez ici pour postuler
    Nous vous remercions de mentionnez JobUP dans votre dossier.


    Protectas SA
    Ressources Humaines
    Rte de genève 70 - CP 7159
    1002 Lausanne
    Tel. 021 623 20 30
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    autres offres de Protectas SA

    Agences de placement - s'abstenir s.v.p.
  • Revenir en haut Aller en bas
    lo7434
    Nouveau
    avatar

    Masculin
    Age : 37
    Région : 34

    Emploi : ssiap dans pour un hopital

    Formations : ssiap 1& 2,sst,h0 b0,apr,fraudes(banque de france),BTS action commercial
    Date d'inscription : 11/05/2008
    Nombre de messages : 55

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Mer 14 Mai 2008 - 23:12

    pour info un permis C c'est un permis de travail pour résidents suisse.Hors un frontalier lui a un permis G.
    Revenir en haut Aller en bas
    lo7434
    Nouveau
    avatar

    Masculin
    Age : 37
    Région : 34

    Emploi : ssiap dans pour un hopital

    Formations : ssiap 1& 2,sst,h0 b0,apr,fraudes(banque de france),BTS action commercial
    Date d'inscription : 11/05/2008
    Nombre de messages : 55

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Mer 14 Mai 2008 - 23:21

    voici des agents Sécuritas en suisse.
    Voyez le sérieux qu'ils dé


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    gagent.
    Revenir en haut Aller en bas
    sacosse
    Nouveau
    avatar

    Masculin
    Age : 36
    Région : Rhône Alpes

    Emploi : Agent de Sécurité

    Formations : H0V.B0V, SSIAP1, AFPS.
    Date d'inscription : 27/02/2008
    Nombre de messages : 23

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Jeu 15 Mai 2008 - 19:33

    OK, quand il parle d'arme, ils ne font pas semblant !!!!!
    J'attends actuellement des réponses de boite de sécu. Sinon, embauche t il à mi-temps de temps en temps ??
    et crois tu que l'on peut trouv un emploi de sécu à 4000 - 4500 fch ???
    Ce qui est bizarre, c'est que sur toutes les offres, ils ne parlent jamais du salaire !! Crois tu que l'on peut négocier ??
    merci d'avance, cordialement !!!
    Revenir en haut Aller en bas
    lo7434
    Nouveau
    avatar

    Masculin
    Age : 37
    Région : 34

    Emploi : ssiap dans pour un hopital

    Formations : ssiap 1& 2,sst,h0 b0,apr,fraudes(banque de france),BTS action commercial
    Date d'inscription : 11/05/2008
    Nombre de messages : 55

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Jeu 15 Mai 2008 - 22:24

    oui tu peux trouver des emplois a mi temps qu'il nomment eux: 50%,80% ou 100% pour du plein temps.
    S'ils ne parlent jamais de salaire c pour la simple et bonne raison qu'en suisse ils ont des grilles de barèmes ,ou il rentre en compte ton statut(résident suisse/frontalier ,diplômes ,expérience chiffrée....).
    En plus ils appliquent une politique simple qui est la prétention a chacun de son salaire (chaque personne doit pouvoir se donner un prix),
    en France on y est pas habituer les patrons vous disent combien ils vous donnent mais en suisse c l'inverse c le candidat qui dit combien il veut en salaire pour travailler chez eux.
    Dis toi que l'on te pose toujours cette question même si ils savent déjà combien ils vont te payer(cela fais parti du test de recrutement.
    et oui il très facile de trouver un emploi a 4000chf sur geneve suivant l'établissement et la fonction c même plus prés des 5000chf mais au début ne rêves pas si une boite te donnes ta chance en tant que frontalier tu vas commencer au bas et pour le reste a toi de faires tes preuves pour avoir mieux.
    Revenir en haut Aller en bas
    lo7434
    Nouveau
    avatar

    Masculin
    Age : 37
    Région : 34

    Emploi : ssiap dans pour un hopital

    Formations : ssiap 1& 2,sst,h0 b0,apr,fraudes(banque de france),BTS action commercial
    Date d'inscription : 11/05/2008
    Nombre de messages : 55

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Jeu 15 Mai 2008 - 22:43

    tiens voici un petit exmple
    2ème étape : l'entretien
    Si votre profil correspond à celui recherché, notre conseiller prendra contact avec vous pour organiser une entrevue, à convenance d'agenda réciproque.
    A l'occasion de cet entretien, vous aborderez des questions tels que :
    vous concernant :
    v votre parcours professionnel,
    v vos atouts,
    v vos attentes,
    concernant le poste :
    v l'environnement de travail,
    v le métier (qualités nécessaires, horaires, tenue vestimentaire, etc.),
    v le règlement de service (consignes, déontologie, etc.),
    v le salaire.
    3ème étape : la demande d'une carte de légitimation
    Pour travailler en tant qu’agent de sécurité, il est obligatoire d'être au bénéfice d'une carte de légitimation, délivrée par le département des Institutions.
    Pour ce faire, ? Security doit déposer au service des armes, explosifs et autorisations, une demande d'autorisation, accompagnée des pièces suivantes :
    v Une copie de votre pièce d'identité
    v Un extrait de votre casier judiciaire datant de moins de 3 mois
    v Une attestation de l'autorité tutélaire
    v Une attestation de l'Office des poursuites avec mention pas d'actes de défaut de biens
    v Une attestation de l'Office des faillites
    La demande est soumise à une enquête de Police. Vous pourriez vous voir refuser l'autorisation si vous vous êtes déjà fait arrêter par la police pour des infractions tels que alcool au volant, drogue douce, bagarre, ect. durant les 5 dernières années. Le cas échéant, il est donc impératif de l'annoncer durant l'entretien.
    Pour des raisons de couverture d'assurance, la carte de légitimation doit être restituée par l'agent à ? Security à chaque fin de mission.
    4ème étape : le contrat
    Le candidat et ? Security concluent un contrat cadre de travail régissant les relations de travail (missions, droits et devoirs de l'employé, protections des données, for juridique, etc.) ainsi qu'un avenant régissant les dispositions spécifiques au domaine de la sécurité (carte de légitimation, directives, horaires, dimanche et jours fériés, ect.).
    Pour chaque nouvelle mission, employé et employeur concluent un contrat de mission spécifique précisant la raison sociale et l'adresse de l'entreprise utilisatrice, le genre de travail, le lieu de travail, le début de la mission ainsi que sa durée approximative, l'horaire de travail, le salaire horaire de base, l'indemnité vacances horaire, le salaire horaire global ainsi que les indemnités éventuelles convenues.
    Revenir en haut Aller en bas
    lo7434
    Nouveau
    avatar

    Masculin
    Age : 37
    Région : 34

    Emploi : ssiap dans pour un hopital

    Formations : ssiap 1& 2,sst,h0 b0,apr,fraudes(banque de france),BTS action commercial
    Date d'inscription : 11/05/2008
    Nombre de messages : 55

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Jeu 15 Mai 2008 - 22:46

    Le jour ou en France on atteint un tel professionnalisme et une telle rigueur et bien ont auras déjà fais un très grand pas.
    Revenir en haut Aller en bas
    lo7434
    Nouveau
    avatar

    Masculin
    Age : 37
    Région : 34

    Emploi : ssiap dans pour un hopital

    Formations : ssiap 1& 2,sst,h0 b0,apr,fraudes(banque de france),BTS action commercial
    Date d'inscription : 11/05/2008
    Nombre de messages : 55

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Jeu 15 Mai 2008 - 22:48

    Pour info g volontairement supprimer une partie du nom de la société.
    Revenir en haut Aller en bas
    sacosse
    Nouveau
    avatar

    Masculin
    Age : 36
    Région : Rhône Alpes

    Emploi : Agent de Sécurité

    Formations : H0V.B0V, SSIAP1, AFPS.
    Date d'inscription : 27/02/2008
    Nombre de messages : 23

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Ven 16 Mai 2008 - 7:30

    Pas de soucis et un grand merci pour toutes ces infos !!!!!!!!
    Je suis entrain de remplir un dossier et il me demande mon n° AVS, sais tu ce que c'est ??
    Pour le logement, peux tu également m'indiquer les prix qui se pratique ?? ou de quel coté de la frontiere il faut aller : genevois ou pays de gex ?
    Et si tu n'avais pas déménagé, y serais tu toujours ??
    Encore merci des réponses précédentes !!!
    Revenir en haut Aller en bas
    kuenkan
    Nouveau
    avatar

    Masculin
    Age : 43
    Région : Suisse

    Société : une parmi tant d autre
    Emploi : Coach en charge de la formation et des patrouilles

    Formations : Instructeur BT et Tonfa , NTTC 4 , Instructeur BLS AED
    Date d'inscription : 30/05/2008
    Nombre de messages : 55

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Sam 31 Mai 2008 - 17:39

    Bonjour le N° AVS est le numéro du compte ou tu engrange ton 2ème pilier (retraite) les prix pratiquer en suisse et surtout sur Genève ce valent par rapport au grande ville Française par contre ton calcul doit être différent ton assurance santé est priver et doit être payé de ta poche sauf accident professionnel ou privé qui sont a la charge de ton employeur maintenant si tu veux venir en Suisse sache plusieurs choses
    La Capitale n est pas Genève mais Bern
    il n'y a pas que Genève ou l'on parle français les Cantons de Vaud du Valais du Jura et de Fribourg parlent aussi français et sache que les atouts pour intégrer une société de sécurité ne sont pas de vouloir a tous pris porter une arme mais le sens de la rigueur de l'honnêteté et surtout si tu parles des langues étrangères surtout l'Anglais mais aussi le Russes et l'arabe dit le tu seras d autant plus apprécié et convoité maintenant comme on le disais plus haut ce n est pas l'eldorado c est un autre pays avec des mœurs différentes de la France avec une vie différente et un pouvoir d achat different la Suisse ce rapproche plus de la vie Nord Américaine qu'Européennes
    peut être a bientôt sur le territoire Suisse
    Revenir en haut Aller en bas
    kuenkan
    Nouveau
    avatar

    Masculin
    Age : 43
    Région : Suisse

    Société : une parmi tant d autre
    Emploi : Coach en charge de la formation et des patrouilles

    Formations : Instructeur BT et Tonfa , NTTC 4 , Instructeur BLS AED
    Date d'inscription : 30/05/2008
    Nombre de messages : 55

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Sam 31 Mai 2008 - 17:49

    pour info un permis C c'est un permis de travail pour résidents suisse.Hors un frontalier lui a un permis G.

    Je veux juste expliquer ca autrement afin qu'il n'y est pas de confusion les Suisses n'ont pas besoin de permis de travail sur leurs territoire le Permis C est un permis d'etablissement en Suisse pour un Etranger il est delivrer a vie mais peut etre supprimer pour plusieurs crimes ou delits

    il existe outre le Permis G un permis B qui est un permis de residence en Suisse pour une durée de 5 a 8 ans (legislation Cantonale)
    la difference entre tous ca c est que le permis G c est une demande faite uniquement par l'Employeur Suisse aux autoritées cantonale le B et le C sont des demarches personnelles qui n aboutissent pas tous le temps

    voila pour le petit eclaircissement
    Revenir en haut Aller en bas
    lo7434
    Nouveau
    avatar

    Masculin
    Age : 37
    Région : 34

    Emploi : ssiap dans pour un hopital

    Formations : ssiap 1& 2,sst,h0 b0,apr,fraudes(banque de france),BTS action commercial
    Date d'inscription : 11/05/2008
    Nombre de messages : 55

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Dim 1 Juin 2008 - 1:22

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
    pour info un permis C c'est un permis de travail pour résidents suisse.Hors un frontalier lui a un permis G.
    Déja cité
    Revenir en haut Aller en bas
    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
    JeanPaul351
    Habitué
    avatar

    Masculin
    Age : 33
    Région : Sud

    Société : autres
    Emploi : mili

    Date d'inscription : 04/10/2008
    Nombre de messages : 162

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Mar 23 Déc 2008 - 23:11

    C'est bon de lire ça quand-même Very Happy

    Quid des opportunités internationales que ça ouvre ?

    en 2006 j'avais le choix entre rester en Suisse et résauter vers l'étranger et la Légion... j'ai choisi la 2e option, je ne la regrette pas mais je crois que la première était faisable. Vous en pensez quoi ?
    Revenir en haut Aller en bas
    JeanPaul351
    Habitué
    avatar

    Masculin
    Age : 33
    Région : Sud

    Société : autres
    Emploi : mili

    Date d'inscription : 04/10/2008
    Nombre de messages : 162

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Mer 24 Déc 2008 - 8:36

    hey, reste gentil avec mon pays tongue

    Tout dépend de ce qu'on cherche. C'est une belle opportunité pour le fric et la formation.
    Revenir en haut Aller en bas
    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
    JeanPaul351
    Habitué
    avatar

    Masculin
    Age : 33
    Région : Sud

    Société : autres
    Emploi : mili

    Date d'inscription : 04/10/2008
    Nombre de messages : 162

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Mer 24 Déc 2008 - 10:55

    Je préfère gagner 3000 euros et qu'il m'en reste 1200 à la fin du mois, que d'en gagner 1400 et qu'il m'en reste 400....

    Les loyers sont en gros pareils, le cout de la vie est plus élevé mais ça reste dans les centaines d'euros, pas dans les milliers (par mois).

    Après il y a toujours moyen de s'arranger : les ex-militaires peuvent faire appel aux AGPM/GMPA pour les couvrir presque pour tout, les ex-légionnaires peuvent crêcher chez des potes ou dans les associations d'anciens (je ne fais que rapporter des faits).

    Pour la formation, il y a celle proposée par la boite, et il y a celles qu'on peut se payer le week end, et là le gros avantage est la proximité des excellentes formations de tir (NDS, SGTT, etc).

    Les Suisses sont militairement complexés et ils respectent beaucoup un ancien des "troupes d'élite", ça ouvre pas mal de portes.


    Au rayon désavantages, l'ennui et l'absence d'aventure... pour s'amuser durant le temps libre, ambiance glaciale assurée et je le dis haut et fort, les femmes suisses sont des fantômes glacés.


    Pour les connexions ouvertes plus loin à l'international, il y en a mais il faut bien chercher et bien connaitre. Il y a par-ci par-là des jobs sur le Maghreb, les Emirats ou pays plus sensibles, mais je le répète, il faut bien connaitre. J'aimerais d'ailleurs des infos à ce sujet si quelqu'un en a.
    Revenir en haut Aller en bas
    kuenkan
    Nouveau
    avatar

    Masculin
    Age : 43
    Région : Suisse

    Société : une parmi tant d autre
    Emploi : Coach en charge de la formation et des patrouilles

    Formations : Instructeur BT et Tonfa , NTTC 4 , Instructeur BLS AED
    Date d'inscription : 30/05/2008
    Nombre de messages : 55

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Mer 31 Déc 2008 - 23:52

    Les Suisses sont militairement complexés et ils respectent beaucoup un ancien des "troupes d'élite", ça ouvre pas mal de portes.
    Au rayon désavantages, l'ennui et l'absence d'aventure... pour s'amuser durant le temps libre, ambiance glaciale assurée et je le dis haut et fort, les femmes suisses sont des fantômes glacés.


    A te lire on se demande qui est complexé et des gens qui pensent qu'être ancien militaire ouvre toutes les portes ou presque se fourre le doigt dans l'œil je suis navré de lire ce genre de chose
    Revenir en haut Aller en bas
    JeanPaul351
    Habitué
    avatar

    Masculin
    Age : 33
    Région : Sud

    Société : autres
    Emploi : mili

    Date d'inscription : 04/10/2008
    Nombre de messages : 162

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Ven 2 Jan 2009 - 8:16

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
    Les Suisses sont militairement complexés et ils respectent beaucoup un ancien des "troupes d'élite", ça ouvre pas mal de portes.
    Au rayon désavantages, l'ennui et l'absence d'aventure... pour s'amuser durant le temps libre, ambiance glaciale assurée et je le dis haut et fort, les femmes suisses sont des fantômes glacés.


    A te lire on se demande qui est complexé et des gens qui pensent qu'être ancien militaire ouvre toutes les portes ou presque se fourre le doigt dans l'œil je suis navré de lire ce genre de chose

    C'est mon point de vue à moi pour ce que j'en sais. J'ai bien spécifié MILITAIREMENT complexés ; nous n'avons pas conscience des forces de notre armée et il y a une sorte de mythification de l'expérience opérationelle. Et oui, quand je suis rentré en perm au début, avec mon nouveau statut de légionnaire, j'étais bien mieux vu et plus écouté qu'avant.

    Et c'est dommage car il y a plein de bons trucs dans l'armée suisse, il faudrait commencer par y croire un peu.

    Pour les portes que l'expérience militaire ouvre, il y a à coup sûr la PR et le convoyage de fond, et ça ce n'est pas négligeable, surtout pour un étranger.

    Et oui, trois fois oui, les femmes suisses sont des esprits décharnés sans chaleur ni saveur. (pour les femmes suisses, pas pour toi)
    Revenir en haut Aller en bas
    FTR
    Super passionné
    avatar

    Masculin
    Age : 43
    Région : aquitaine: 40 et 64

    Société : FTR SECURITE
    Emploi : Entrepreneur, APS et formateur vacataire

    Formations : SSIAP1 et CQP ADS, ex-SPV, ex-gendarme de reserve
    Formations internes : EPI, SST et autres en secourisme, gestes et postures, SSIAP1, HACCP, CQP d'APS, Titre pro Dirigeant ESP

    Date d'inscription : 05/03/2007
    Nombre de messages : 11443

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Ven 2 Jan 2009 - 11:56

    je n'aime pas qu'on fasse une généralité d'une population. C'est un peu simpliste, je pense....
    Revenir en haut Aller en bas
    http://www.ftrsecurite.fr/
    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
    silat
    Fidèle
    avatar

    Masculin
    Age : 40
    Région : France

    Société : .
    Emploi : Securite Evenementiel

    Date d'inscription : 22/10/2008
    Nombre de messages : 170

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Mer 7 Jan 2009 - 14:32

    Roby peut-tu s'il te plait, me contacter sur mon mail [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] merci.
    Revenir en haut Aller en bas
    Yosh_imura
    Nouveau
    avatar

    Masculin
    Age : 32
    Région : Haute Normandie

    Emploi : SSIAP 1/ Agent cyno

    Date d'inscription : 23/11/2007
    Nombre de messages : 25

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Dim 11 Jan 2009 - 18:27

    Salut tout le monde voila depuis quelques temps j'ai très envie de sauter le pas afin de bosser en Suisse tout en restant frontalier. J'aimerais savoir si qqun l'ayant déja fait pourrait m'indiquer les démarches nécéssaires et utiles. Si qqun connait aussi une société qui recrute ce serait le rêve !! D'avance merci tout le monde.
    Revenir en haut Aller en bas
    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
    lo7434
    Nouveau
    avatar

    Masculin
    Age : 37
    Région : 34

    Emploi : ssiap dans pour un hopital

    Formations : ssiap 1& 2,sst,h0 b0,apr,fraudes(banque de france),BTS action commercial
    Date d'inscription : 11/05/2008
    Nombre de messages : 55

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Lun 12 Jan 2009 - 15:40

    Les démarches sont simples, trouves tout d'abord une société qui veut bien te laisser une chance et pour le permis de travail c elle qui s'en charge.
    Par contre bon courage pour trouver un emploi avec la crise actuelle surtout que la suisse la subit de plein fouet et que c forcement les frontaliers les premiers en en pâtir.
    Mais bon motives toi et fais les agences de sécurité et les agences de placements, et connectes toi sur JOBUP.CH sélectionne ton domaine d'activité ainsi que le canton désiré .
    Revenir en haut Aller en bas
    Yosh_imura
    Nouveau
    avatar

    Masculin
    Age : 32
    Région : Haute Normandie

    Emploi : SSIAP 1/ Agent cyno

    Date d'inscription : 23/11/2007
    Nombre de messages : 25

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Lun 12 Jan 2009 - 16:36

    Super un gros merci pour les infos lo7434 !! La motivation ne manque pas ça c'est sur.
    Revenir en haut Aller en bas
    lo7434
    Nouveau
    avatar

    Masculin
    Age : 37
    Région : 34

    Emploi : ssiap dans pour un hopital

    Formations : ssiap 1& 2,sst,h0 b0,apr,fraudes(banque de france),BTS action commercial
    Date d'inscription : 11/05/2008
    Nombre de messages : 55

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Mar 13 Jan 2009 - 8:33

    De Nada, tiens nous informé de ta situation.
    Revenir en haut Aller en bas
    Nook
    Habitué
    avatar

    Masculin
    Age : 74
    Région : Suisse

    Emploi : Agt de sécurité

    Date d'inscription : 07/11/2007
    Nombre de messages : 131

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Mar 13 Jan 2009 - 22:35

    A noter qu'un référendum se tiendra le 8 février concernant l'accord de libre circulation des personnes en provenance d'Europe.

    Logiquement, le oui devrait passer mais tout candidat désirant venir en Suisse prochainement devrait surveiller ça de près car si c'est le non qui l'emporte, ça remettrait beaucoup de chose en question (notamment la possibilité pour un français de venir travailler aussi facilement en Suisse).
    Revenir en haut Aller en bas
    lo7434
    Nouveau
    avatar

    Masculin
    Age : 37
    Région : 34

    Emploi : ssiap dans pour un hopital

    Formations : ssiap 1& 2,sst,h0 b0,apr,fraudes(banque de france),BTS action commercial
    Date d'inscription : 11/05/2008
    Nombre de messages : 55

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Mer 14 Jan 2009 - 11:45

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
    A noter qu'un référendum se tiendra le 8 février concernant l'accord de libre circulation des personnes en provenance d'Europe.

    Logiquement, le oui devrait passer mais tout candidat désirant venir en Suisse prochainement devrait surveiller ça de près car si c'est le non qui l'emporte, ça remettrait beaucoup de chose en question (notamment la possibilité pour un français de venir travailler aussi facilement en Suisse).



    Pour les français c moins sur puisqu'il existe les accords bilatéraux.
    Sinon cela voudrai dire que beaucoup de choses risquent d'êtres remis en causes également sur les avantages pour les suisses.
    Revenir en haut Aller en bas
    Nook
    Habitué
    avatar

    Masculin
    Age : 74
    Région : Suisse

    Emploi : Agt de sécurité

    Date d'inscription : 07/11/2007
    Nombre de messages : 131

    MessageSujet: Re: Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...   Mer 14 Jan 2009 - 13:44

    Oui, il y a les accords bilatéraux. Mais c'est justement de ceux-là dont il est question (prolongement des accords, extension aux deux nouveaux membres).

    Et tu as raison, si ce vote ne passait pas, ça remettrait beaucoup de chose en question. Notamment la possibilité pour les suisses de s'installer librement en France (et ailleurs en UE) ainsi qu'au niveau du commerce également. C'est pourquoi je pense que ça passera (les sondages le disent pour le moment).

    Après, ça reste un vote et tout peut arriver, sachant que beaucoup de suisses (notamment dans les cantons frontaliers) sont excédés par la venue des français, allemands et italiens (pas seulement niveau emploi mais niveau pollution due aux déplacements, problème de circulation, etc.).

    Bref, comme je l'ai dis plus haut, ça devrait passer mais toute personne désirant venir en Suisse en ce moment devrait patienter un peu et suivre cette votation de près.

    Le détail ici --> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Revenir en haut Aller en bas
     
    Travailler en Suisse? Un rêve pas forcément si facile...
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Sécurité Privée FORUM - Le forum de référence (2006 - 2017) :: LES INFOS DE LA PROFESSION :: La sécurité privée à l'étranger-
    Sauter vers: