Sécurité Privée FORUM - Le forum de référence (2006 - 2017)


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Securitas est accusé de ne pas respecter la loi 01

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Administrateur
FONDATEUR
avatar

Masculin
Age : 45
Région : Rhône Alpes

Société : Education nationale - Formation Conseil Audit
Emploi : Maître auxiliaire du 2ème degré en CAP AS & BAC PRO Métiers de la Sécurité - MC Sûreté des espaces ouverts au public - Formateur Titres pro A2SP et AQSP, SSIAP 1 et 2, CQP APS, Tronc commun CQP APS ASA... Jury en CAP AS & VAE CAP AS_BP ATPS

Formations : Formation de formateur via le CAFOC (Centre Académique de FOrmation Continue)
Date d'inscription : 02/09/2006
Nombre de messages : 23656

MessageSujet: Securitas est accusé de ne pas respecter la loi 01   Jeu 6 Oct 2011 - 8:17

Securitas est accusé de ne pas respecter la loi

Dans un marché hyperconcurrentiel, les entreprises de sécurité privée mettent la pression sur les horaires des employés. Les plannings frisent parfois la légalité, comme chez le géant suisse Securitas.

Au mois de juillet dernier, Securitas aurait comptabilisé plus de 500 infractions sur près d’un millier de collaborateurs.

Le marché de la sécurité privée est en plein boom. De plus en de plus de tâches de surveillance et de service d’ordre sont sous-traitées par des entreprises spécialisées qui se substituent à la police. Mais les concurrents sont nombreux et les marges très faibles. Du coup, la pression est rude sur les employés. Ils ne comptent plus leurs heures de travail, qui dépassent parfois les limites légales. Selon nos informations, la direction vaudoise de Securitas, le leader suisse du marché, est accusée de non-respect de la loi sur le travail (Ltr). Le dossier est dans les mains de l’Inspection du travail qui n’a fait aucun commentaire.

Une source interne à Securitas affirme que son entreprise a comptabilisé plus de 500 infractions (sur près d’un millier de collaborateurs) pour le seul mois de juillet. Certains agents travaillent trop d’heures par jour, trop de jours par semaine et n’ont pas assez de temps de repos. Ces dépassements sont parfois limités à quelques heures. Mais d’autres excès semblent plus inquiétants. Un employé a ainsi travaillé dix jours de suite, alors que la limite légale est fixée à six. Durant cette période, il a effectué un service de 17 heures, sans aucune pause. Cette même personne étant, par ailleurs, membre de la commission des agents, un organe interne de Securitas censé défendre les intérêts des employés.

Le non-respect de la loi ne se limite pas uniquement au mois de juillet, affirment d’autres sources. Ces manquements seraient réguliers et dureraient depuis plusieurs années. Cette situation délétère s’expliquerait, notamment, par le cumul des mandats. En juillet dernier, l’entreprise privée a travaillé pour Gymnaestrada, le Montreux Jazz Festival, le Lausanne-Sport. Autant de gros événements qui se sont ajoutés aux mandats annuels. «La direction de Securitas a un mot d’ordre: on ne refuse jamais un contrat à un client, explique la source interne. Même si les ressources humaines manquent.»

Raisons financières
Mais ce cumul de mandats n’explique pas tout. Cette pression sur les horaires se comprend aussi à l’aune de la précarité du marché de la sécurité qui ne s’arrête jamais. Le turn-over est important. Il y a beaucoup d’auxiliaires payés à l’heure. Pour un salaire de base de près de 24 francs de l’heure. Et le travail sur appel est souvent la norme. Ce qui fait que ces dépassements d’horaire se font avec l’accord des agents. Certains, contactés par «Le Matin Dimanche», avouent qu’ils travaillent parfois trop. «Cela arrive, mais on fait avec», répond cet employé. «On prend le travail qu’on a», ajoute un autre. Un troisième y voit un avantage financier: «Je ne me plains pas. J’aimerais même en faire davantage.»

Raoul Rimet, directeur de Securitas Lausanne, reconnaît la complexité de la situation. «C’est vrai que si vous consultez le planning de juillet 2011 entre la planification initiale et le résultat réel final, il y a de quoi s’inquiéter.» Pourtant, selon lui, tout est fait dans la légalité: «Nous devons assurer le service de sécurité. Il peut y avoir des urgences qui forcent mes agents à effectuer des heures supplémentaires et cela fut particulièrement le cas en juillet. A la fin de chaque mois, il peut donc y avoir des anomalies mais qui doivent être justifiées pour être acceptées par l’Inspection du travail.» Combien d’exceptions par mois en moyenne? «Difficile de répondre, poursuit le directeur. Nous avons 700 agents engagés par jour, il y en a aucune à la planification initiale et s’il peut s’en produire au cours du mois, elles sont documentées à des fins de justification.» Il précise qu’il n’a jamais été condamné pour infraction à la Ltr en trente?ans de métier.

Annabel Glauser, syndicaliste à Unia Vaud, n’est pas au courant de ces accusations contre Securitas. Elle précise toutefois que la branche de la sécurité privée est très difficile à surveiller. «Nous n’avons pas de vision globale. La vérification des plannings de tous les agents de sécurité est impossible à faire. Toutefois, selon nos informations, il est fort probable que Securitas transgresse la Ltr. Encore faut-il le prouver.» Et la syndicaliste de rappeler que les conditions de travail devraient être exemplaires pour ces employés soumis à des horaires souvent irréguliers, devant accomplir des missions de sécurité de nuit, dangereuses et sur la voie publique.

source : le matin

__________________________________________
"Apprendre, c'est tout autant perdre des connaissances anciennes que d'en acquérir des nouvelles"

Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. Confucius

L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit. Aristote

Errare humanum est, perseverare diabolicum
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fabricepierre-photographe.com
buru
MODÉRATEUR
avatar

Masculin
Age : 63
Région : aquitaine

Société : Date d'entrée dans la sécurité 1999
Emploi : agent de sécurité,

Formations : SST EPI1 HOBO PSE2 CQP SSIAP1 opérateur radio
Date d'inscription : 11/07/2007
Nombre de messages : 10252

MessageSujet: Re: Securitas est accusé de ne pas respecter la loi 01   Jeu 6 Oct 2011 - 22:33

chez nous aussi plannings modifiés 2 à 3 fois voir 4à 5 bonjour la vie de famille et les rendez-vous d'ordre médical ou privé décalés bagarreurr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.securiteprivee.org
Karamelle
ADMINISTRATEUR
avatar

Féminin
Age : 46
Région : Bretagne

Société : /
Emploi : /

Formations : Opérateur De Sûreté Aéroportuaire
Formations internes : Inspection filtrage des bagages de soutes (IFBS)-Poste d'accès routier d'inspection filtrage (PARIF)-Fouilles de sûreté d'un aéronef -Missions de sûreté sur vols sensibles-Profiling/contrôle documents immigration-Accompagnement des personnes à mobilité réduite.

Date d'inscription : 22/07/2011
Nombre de messages : 10375

MessageSujet: Re: Securitas est accusé de ne pas respecter la loi 01   Ven 7 Oct 2011 - 2:46

Mon record du nombre de plannings pour le même mois : 6 + 2 verbaux
Revenir en haut Aller en bas
http://securite.forumpro.fr/
vaughan1
Impliqué
avatar

Masculin
Age : 45
Région : Haute-Normandie

Société : ex. S.P.S., Proteg, Protegtas, Sécuritas, G4S, G4F, Néo.
Actuel. Re-Sécuritas.

Emploi : Ads

Formations : Bac pro logistique, ex. G.A.
Formations internes : SST,HOBO,EPI,ESI, Stage conduite.

Date d'inscription : 11/02/2011
Nombre de messages : 1306

MessageSujet: Re: Securitas est accusé de ne pas respecter la loi 01   Dim 9 Oct 2011 - 9:09

Perdu, premier mois chez feu G4F, 18.
Bonne mise en jambe, non ??
Marrant à la fin il connaissait mon adresse par coeur.
Marrant aussi cela ne m' à que moyennement fait rire.
Précision, cela faisait suite à notre reprise suite perte de contrat par Sécuritas, et mes collègues ont été logés à la même enseigne, même si je fus l' heureux " Employé du mois ".
Revenir en haut Aller en bas
Platinium
Fidèle
avatar

Masculin
Age : 31
Région : Loire Atlantique

Société : Securitas
Emploi : Agent de Prévention et de Sécurité Mobile Confirmé

Formations : CAP APS-SST-IGH-ERP-SSIAP1-HOBO
Formations internes : ADSM1

Date d'inscription : 28/11/2008
Nombre de messages : 166

MessageSujet: Re: Securitas est accusé de ne pas respecter la loi 01   Lun 26 Mar 2012 - 13:43

Je connais très bien ce principe du chiffre, je travaille pour eux. Cette fameuse entreprise aux 3 points rouge ne pense qu'à une seule chose : Faire du bénéfice. C'est plutôt normal me direz-vous pour une entreprise mais le faire au détriment du personnel, c'est une autre histoire. Distribuer 150 000€ aux 20 000 salariés Sécuritas France mais, en contrepartie reverser plus de 14 millions d'€ aux actionnaires, c'est un peu se foutre du monde. Il n'est pas rare de recevoir 3, 4, 5 planning pour un seul mois ! Allez expliquer à vos gamins par la suite que papa ne viendra encore pas avec eux ce weekend ... La loi, Sécuritas s'en moque car, comme chacun le sait, c'est l'argent qui mène le monde et eux, ils n'en manquent pas ...
Revenir en haut Aller en bas
aquila
Passionné
avatar

Masculin
Age : 55
Région : auvergne(allier)

Société : AGIR SECURITE ,CASINO DE NERIS LES BAINS
Emploi : agent de securite,portier, agent video,controleur aux entrees charge de securite.

Formations : ssiap1,sst,hobo,cqp aps,palpations de securite,formation ATEX( atmosphère explosif)
Date d'inscription : 14/09/2007
Nombre de messages : 3397

MessageSujet: Re: Securitas est accusé de ne pas respecter la loi 01   Lun 26 Mar 2012 - 17:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Je connais très bien ce principe du chiffre, je travaille pour eux. Cette fameuse entreprise aux 3 points rouge ne pense qu'à une seule chose : Faire du bénéfice. C'est plutôt normal me direz-vous pour une entreprise mais le faire au détriment du personnel, c'est une autre histoire. Distribuer 150 000€ aux 20 000 salariés Sécuritas France mais, en contrepartie reverser plus de 14 millions d'€ aux actionnaires, c'est un peu se foutre du monde. Il n'est pas rare de recevoir 3, 4, 5 planning pour un seul mois ! Allez expliquer à vos gamins par la suite que papa ne viendra encore pas avec eux ce weekend ... La loi, Sécuritas s'en moque car, comme chacun le sait, c'est l'argent qui mène le monde et eux, ils n'en manquent pas ...
Revenir en haut Aller en bas
http://pereirajose3833@neuf.fr
gaspari
Nouveau
avatar

Masculin
Age : 42
Région : CENTRE

Société : SISIS
Emploi : DG et cogérant

Date d'inscription : 04/04/2012
Nombre de messages : 16

MessageSujet: Re: Securitas est accusé de ne pas respecter la loi 01   Jeu 12 Juil 2012 - 21:55

la logique est de respecetr un programme cyclé - genre deux jours ou nuits de travail suvi de deux jours ou de nuits de repos, le 1er jour étant laissé de repos et le second etant demandé en cas de prestation complémentaire sur la base du volontariat (renumeré) et laissant le pouvoir a l'agent de refuser xx fois (à definir dans le mois). aste reflexion
Revenir en haut Aller en bas
BARON ROUGE
Nouveau
avatar

Masculin
Emploi : sécurite privée

Date d'inscription : 28/07/2010
Nombre de messages : 39

MessageSujet: Securitas est accusé de ne pas respecter la loi 01   Ven 13 Juil 2012 - 14:08

Dernièrement, j'ai refusé à mon patron de faire des heures supp pour un travail exceptionnel - de plus, il n'a pas appliqué la CNC qui dit que le salarié doit signé un planning à entete de la société et en avoir copie. Résultat, il m'a défalqué les heures du mois en mettant "convenances personnelles" !!
cherchez l'erreur !! il va pas tarder à passer devant l'I.T, je le sens bien
Revenir en haut Aller en bas
Turkman
Nouveau
avatar

Masculin
Age : 39
Région : LAUSANNE

Société : SECURITAS
Emploi : Agent

Date d'inscription : 22/07/2015
Nombre de messages : 1

MessageSujet: Re: Securitas est accusé de ne pas respecter la loi 01   Mer 22 Juil 2015 - 14:30

J'ai travaillé pour Securitas Lausanne jusqu'à 2013.
J'ai travaillé en rayon puis en permanence. Les violations du temps de travail sont légion. Il est possible de prouver les violations en consultant les moyens à disposition mais l'UNIA ne le fait que trop peu, malgré des contrôles n'ayant rien donné car on nous mettai la pression ( hiérarchie) lors de ces contrôles.
La méthode pour masquer ces heures en trop est simple, surtout sur les sites fixes:
Les plannings paraissent régulièrement (minimum chaque semaine!) avec des mises à jour. Lorsqu'une violation du temps de travail est commise, la pratique est de republier un nouveau planning en décalant les heures illégales un autre jour où ça passe et demander à l'agent de valider ses heures ce jour là plutôt que le jour où ces heures ont réellement été faites
Unia, lors des contrôles devrait se baser sur plusieurs points:
- Repérer sur les historiques des plannings, mensuellement, les jours où c'est limite et les modifications apportées sur les versions suivantes des plannings. Les modifications de planning reportent les heures illégales un autre jour, au delà du temps de service habituel
- Contrôler les rapports de travail écrits de ronde des agents en question à ces périodes là
- Contrôler les rapports des badges de contrôle de ces jours là
- le plu importent: controler les extrait de badges d'accès dans les locaux, car c'est le meilleur moyen de prouver la présence sur le lieu de travail et c'est un excellent moyen de controler le temps de travail effectif
- contrôler les heures de service non habituelles déclarées sur le site où on valide ses heures de travail et les frais. Les jours où un service finit habituellement à 14h et que l'agent a déclaré avaoir fini à 16h cache très souvent ce type de report des heures non légales.

Nous avons eu des contrôles mais jamais les contrôleurs UNIA n'ont demandé ces documents alors que c'est écrit dans le CCT que l'on doit fournir les moyens electroniques à disposition.
Il ne s'agit pas de diffamer, mais parfois, la coupe déborde. J'ai fait des semaine (7 jours) à plus de 80h à coup de 13h par jour, mais on nous dit que du monde attend à la porte et qu'on est libres de partir. Des collègues ont travaillé de 6h à 00h et les heures non légales sont reportées quelques jours plus tard, à chaque fois. Certains collègues ont même eu des retrait de permis après des accident de voiture due a l'endormissement car en plus, le changement de rythme de travail (matin, après midi, nuit) est constant, on travaille parfois en 3 ou 4 rythmes différents en une semaine.
J'ai quitté ce travail car je n'avais plus du tout de vie privée et je passais ma vie entre mon lit, la route et le travail.
J'ai encore des troubles du sommeil malgré que j'ai quitté ce travail et pourtant, cela ne métai jamais arrivé auparavant.
Même si Unia ne peut tout contrôler, il suffirait qu'ils demandent discrètement aux agents sur place la façon dont les choses sont masquées et ils auraient rapidement les infos nécessaires.
Et un simple contrôle des heures inhabituelle de service déclarées + un contrôle des historiques de passage aux contrôle d'accès par badge prouvant les rondes hors des heures déclarées permettrait de découvrir déjà énormément de fraudes répétées et volontairement masquées en moins de 10 minute de travail sur place.
Des collègues ont eu des soucis psychologique et ne s'en sont pas vraiment remis. C'est drôle de voir les affiches de la suva qui nous invitent à prendre soin de nous quand on travaille comme cela.
Je souhaite que ceux qui y travaillent bénéficient de  controle renforcés et ils verront leur vie quotidienne vraiment améliorer juste si la loi est respectee.
Revenir en haut Aller en bas
chana
MODÉRATEUR
avatar

Féminin
Age : 35
Région : Rhone alpes

Société : Air Terre Mer
Emploi : agent cynophile

Formations : agent cynophile de sécurité/SSIAP1/PSE1/HOBO
Date d'inscription : 29/04/2008
Nombre de messages : 5921

MessageSujet: Re: Securitas est accusé de ne pas respecter la loi 01   Mer 22 Juil 2015 - 18:27

Ça ne m'étonne pas du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Karamelle
ADMINISTRATEUR
avatar

Féminin
Age : 46
Région : Bretagne

Société : /
Emploi : /

Formations : Opérateur De Sûreté Aéroportuaire
Formations internes : Inspection filtrage des bagages de soutes (IFBS)-Poste d'accès routier d'inspection filtrage (PARIF)-Fouilles de sûreté d'un aéronef -Missions de sûreté sur vols sensibles-Profiling/contrôle documents immigration-Accompagnement des personnes à mobilité réduite.

Date d'inscription : 22/07/2011
Nombre de messages : 10375

MessageSujet: Re: Securitas est accusé de ne pas respecter la loi 01   Jeu 23 Juil 2015 - 11:09

Bonjour Turkman,

Avant tout autre message vous devez obligatoirement vous présenter en page d’accueil, merci
Revenir en haut Aller en bas
http://securite.forumpro.fr/
 
Securitas est accusé de ne pas respecter la loi 01
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sécurité Privée FORUM - Le forum de référence (2006 - 2017) :: LES INFOS DE LA PROFESSION :: La sécurité privée à l'étranger-
Sauter vers: