Sécurité Privée FORUM - Le forum de référence (2006 - 2017)


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Brink's en aveu de faillite, G4S réengagera une partie du personnel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Administrateur
FONDATEUR
avatar

Masculin
Age : 46
Région : Rhône Alpes

Société : Education nationale - Formation Conseil Audit
Emploi : Maître auxiliaire du 2ème degré en CAP AS & BAC PRO Métiers de la Sécurité - MC Sûreté des espaces ouverts au public - Formateur Titres pro A2SP et AQSP, SSIAP 1 et 2, CQP APS, Tronc commun CQP APS ASA... Jury en CAP AS & VAE CAP AS_BP ATPS

Formations : Formation de formateur via le CAFOC (Centre Académique de FOrmation Continue)
Date d'inscription : 02/09/2006
Nombre de messages : 23670

MessageSujet: Brink's en aveu de faillite, G4S réengagera une partie du personnel   Ven 12 Nov 2010 - 17:54

Brink's en aveu de faillite, G4S réengagera une partie du personnel

Alors que Brink's Belgium dépose son bilan, G4S aurait déjà décidé de reprendre une partie du personnel. Le groupe Sécuritas serait également intéressé.


Alors que Brink’s Belgique vient d’annoncer son dépôt de bilan, son grand concurrent G4S, qui dispose de quelque 75% de parts de marché dans le transport de fonds en Belgique, n’exclut pas la reprise d’une partie des activités ou du personnel de son ancien concurrent.

Selon des sources bien informées, la reprise d'une partie du personnel de Brink's pourrait très rapidement intervenir.
"Nous avons des conseillers juridiques qui planchent sur la question ", confiait plus tôt dans la journée Guido Verbeek, directeur opérationnel de G4S en Belgique, à L'Echo. "Mais ce sont des questions assez compliquées, notamment à cause des différentes conventions collectives de travail."

D'après nos informations, le groupe Securitas, également actif dans la sécurité mais plus dans le transport de fonds, aurait également témoigné de son intérêt pour certains actifs.

Les représentants du personnel de la société de transport de fonds Brink's (450 travailleurs sur quatre sites) ont été invités par la direction à un conseil d'entreprise extraordinaire ce vendredi à midi. Le conseil d'entreprise se tenait au Crowne Plaza Hotel à Diegem à 12 heures.

Le dépôt de bilan de Brink's Belgique y a été annoncé, rapporte Rogerio Alho, du Setca. "Ils ont mis en évidence les problèmes financiers de la société, et surtout, surtout, le conflit social qui dure et s'éternise". Toujours selon ce responsable syndical, la direction pourrait se rendre au tribunal de commerce de Bruxelles dès cet après-midi. "S'ils acceptent de respecter un tant soit peu la législation belge, ils devaient d'abord convoquer un conseil d'entreprise extraordinaire, ce qu'ils viennent de faire."

Une réunion en front commun syndical est prévue en fin de journée, pour s'assurer que tout le monde adopte la même stratégie. "Nous allons essayer de savoir au plus vite qui est le ou les curateurs, ajoute Rogerio Alho. Ce n'est pas parce que Brink's dépose le bilan que tout est fini."
Le tribunal de commerce de Bruxelles se prononcera lundi sur le dépôt de bilan. Il doit examiner si toutes les conditions sont réunies pour déclarer une faillite. Si la faillite est prononcée, un curateur et juge-commissaire seront désignés.

Brink's Belgique affiche des pertes depuis des années et aurait une dette de 14 millions d'euros.
Le personnel de Brink's a entamé une grève le 27 octobre dernier en protestation contre le plan de réforme portant sur le changement de statut d'employés en statut d'ouvriers, sur la fermeture du siège de Strépy et la vente de la plate-forme de Zaventem à une filiale de la société.

Depuis le début du conflit, la direction americano-néerlandaise laissait planer la menace d'un dépôt de bilan.
Les consultations opérées par le cabinet de la ministre de l'Emploi, Joëlle Milquet, tantôt avec les syndicats tantôt avec l'actionnaire du transporteur de fonds, n'auront pas permis de débloquer la situation. Les syndicats avaient manifesté certaines ouvertures, et se montraient prêts à discuter salaires, flexibilité, heures supplémentaires ou absentéisme. Ils n'étaient pas d'accord, par contre, d'accepter le passage du statut d'employé à celui d'ouvrier, comme le réclamait la direction de Brink's.

La direction n'a pas accepté de reprendre le fil de la discussion et a a décidé de déposer le bilan. La Vice-Première ministre et ministre de l’Emploi, Joëlle Milquet, a réagi à cette annonce, disant regretter "profondément la décision des actionnaires et de la direction de Brink’s Belgium". Elle ajoute que "cette décision a été prise alors que des négociations pouvaient être reprises et que les syndicats avaient fait des propositions pour rencontrer les difficultés de l’entreprise et qu’ils étaient prêts à débattre de pistes complémentaires".

source : l'echo

__________________________________________
"Apprendre, c'est tout autant perdre des connaissances anciennes que d'en acquérir des nouvelles"

Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. Confucius

L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit. Aristote

Errare humanum est, perseverare diabolicum
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fabricepierre-photographe.com
dnitro17
MODÉRATEUR
avatar

Masculin
Age : 45
Région : seine et marne

Société : SECURITAS
Emploi : coordinateur de site chez securitas

Formations : epi, N1 ,AAP,hobo,sst,cariste,cap mécanicien auto , mise en place vision.
Formations internes : gestion senator fx ,lotus word ,avermedia ,trnasport matières dangereuses.


Date d'inscription : 17/07/2007
Nombre de messages : 5731

MessageSujet: Re: Brink's en aveu de faillite, G4S réengagera une partie du personnel   Dim 14 Nov 2010 - 22:02

c'est pas nouveau sa fait bien 3 ans que le bruit courais ,je l'avais apris par mon ancien responsable d'exploitation.
Revenir en haut Aller en bas
 
Brink's en aveu de faillite, G4S réengagera une partie du personnel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sécurité Privée FORUM - Le forum de référence (2006 - 2017) :: LES INFOS DE LA PROFESSION :: La sécurité privée à l'étranger-
Sauter vers: