Sécurité Privée FORUM - Le forum de référence (2006 - 2017)


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les agents de sécurité du Festival d'été dans la mire du ministère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Administrateur
FONDATEUR
avatar

Masculin
Age : 46
Région : Rhône Alpes

Société : Education nationale - Formation Conseil Audit
Emploi : Maître auxiliaire du 2ème degré en CAP AS & BAC PRO Métiers de la Sécurité - MC Sûreté des espaces ouverts au public - Formateur Titres pro A2SP et AQSP, SSIAP 1 et 2, CQP APS, Tronc commun CQP APS ASA... Jury en CAP AS & VAE CAP AS_BP ATPS

Formations : Formation de formateur via le CAFOC (Centre Académique de FOrmation Continue)
Date d'inscription : 02/09/2006
Nombre de messages : 23670

MessageSujet: Les agents de sécurité du Festival d'été dans la mire du ministère   Ven 16 Juil 2010 - 15:04

Les agents de sécurité du Festival d'été dans la mire du ministère


Le président de Sécurité Sirois, Martin Sirois, et le directeur de la production pour le Festival d'été, Patrick Martin, se préparent pour une fin de semaine achalandée sur les Plaines avec les spectacles des populaires groupes Black Eyed Peas, Billy Talent et Rammstein.

(Québec) Les centaines d'agents de sécurité qui ceinturent les scènes du Festival d'été seront dans la mire du ministère de la Sécurité publique. Comme tous les artisans du secteur, les gros gaillards aussi rassurants qu'intimidants de la firme Sécurité Sirois devront se conformer dès la semaine prochaine à une réglementation beaucoup plus stricte.

«Toutes les agences de sécurité, ça nous touche, de A à Z», a confirmé Martin Sirois, le pdg de l'entreprise, jeudi après-midi un peu avant le spectacle de Rush sur les plaines d'Abraham.

Le Soleil rapportait jeudi que l'ensemble du secteur de la sécurité privée au Québec devra montrer patte blanche. Permis obligatoire pour tous, formation minimale, code de déontologie, mécanisme de traitement des plaintes : l'étau se resserre sur cette industrie.

Mais la figure incontournable des grands événements à Québec ne s'en fait pas pour autant. «Il y a du bon et du moins bon, soutient Martin Sirois. Pour nous, ce qui est bon, c'est que tout le monde va devoir être sur le même pied d'égalité. On parle de code de déontologie, code d'éthique. Ça va aller loin. Mais le problème qu'on voit, c'est qu'il y aura jamais assez de monde. Nous, on engage à coup de 400 ou 500 agents par peak qu'on a. Il y en a jamais 400 ou 500 qui seront prêts et qui vont sortir de l'école.»

Le ministère aimerait instaurer une formation obligatoire pour les agents de sécurité; le pdg de Sécurité Sirois plaide plutôt pour un rodage à l'interne. «Il n'y a pas grand monde qui pourrait nous former en événements spéciaux. On a fait notre créneau au fil des années. C'est un peu notre expertise sur notre terrain. D'après moi, personne peut nous former dans une école.»

La présence de la firme de sécurité privée ne passe pas inaperçue à Québec. Des festivités de la Saint-Jean-Baptiste aux Fêtes de la Nouvelle-France en passant par le Carnaval de Québec, les employés de Sirois assurent le bon ordre de la majorité des grands événements dans la capitale.

Cette année, Stéphane (nom fictif) a donné son nom pour se joindre à l'organisation. Bien en poste pour le Festival d'été, il s'étonne du peu de formation reçue avant son entrée en fonction. «Tout ce que ça prend, c'est 42 $ pour le permis et ne pas avoir de dossier criminel. J'ai reçu zéro formation, et la première journée, je me suis retrouvé en première ligne d'Iron Maiden pour recueillir des gens évanouis!»

Cet employé assure que plusieurs de ses collègues ressentent le même sentiment de vulnérabilité. Peu avant le début du Festival d'été, Sécurité Sirois procède bel et bien à une vague massive d'embauches, mais assure que les candidats sont retenus avec soin.

«C'est pas le premier venu qui est pris. Ce n'est pas parce que tu passes chez Sécurité Sirois que tu es embauché, même si on a besoin de 500 agents. Pour en engager 500, on en voit peut-être 2000», se défend Martin Sirois, ajoutant que la plupart du temps, une formation en premiers soins est exigée.

Flou sur le statut

Dans l'oeil du public, le flou demeure parfois quant au statut de ces travailleurs. Policiers? Secouristes formés? Agents de prévention? L'homme à la tête de Sécurité Sirois préfère se voir avant tout comme un exécutant, qui tient ses ordres du Festival d'été et des artistes. Mais si les ordres proviennent du client, les injures, elles, tombent toujours dans l'oreille de ses agents.

Dans le feu de l'action, le ton monte parfois. L'agent Stéphane a déjà vu son lot de mécontentement lors des fouilles à l'entrée. Mais il retient surtout ces consignes de son chef d'équipe : ne jamais s'identifier comme agent. «Si quelqu'un nous demande notre nom, on sort un nom fictif comme Pierre-Jean-Jacques. S'il insiste, on dit qu'on s'appelle Martin Sirois et on donne son numéro au bureau», confie-t-il.

Le président de la firme nie avoir donné ce genre de directives. «C'est comme toi, si je te demande ton nom, t'es pas obligé de me le donner. Par contre, si un policier vient, et bien là on s'identifie à l'agent de police. Mais moi, j'ai donné aucune directive à mes agents de ne pas s'identifier. Et souvent, ceux qui se plaignent, ce sont ceux qui se sont fait prendre.»

source : cyberpress.ca

__________________________________________
"Apprendre, c'est tout autant perdre des connaissances anciennes que d'en acquérir des nouvelles"

Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. Confucius

L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit. Aristote

Errare humanum est, perseverare diabolicum
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fabricepierre-photographe.com
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
 
Les agents de sécurité du Festival d'été dans la mire du ministère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sécurité Privée FORUM - Le forum de référence (2006 - 2017) :: LES INFOS DE LA PROFESSION :: La sécurité privée à l'étranger-
Sauter vers: