Sécurité Privée FORUM - Le forum de référence (2006 - 2017)


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La sécu privée est à la plage... publique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Administrateur
FONDATEUR
avatar

Masculin
Age : 45
Région : Rhône Alpes

Société : Education nationale - Formation Conseil Audit
Emploi : Maître auxiliaire du 2ème degré en CAP AS & BAC PRO Métiers de la Sécurité - MC Sûreté des espaces ouverts au public - Formateur Titres pro A2SP et AQSP, SSIAP 1 et 2, CQP APS, Tronc commun CQP APS ASA... Jury en CAP AS & VAE CAP AS_BP ATPS

Formations : Formation de formateur via le CAFOC (Centre Académique de FOrmation Continue)
Date d'inscription : 02/09/2006
Nombre de messages : 23656

MessageSujet: La sécu privée est à la plage... publique   Jeu 20 Aoû 2009 - 9:29

La sécu privée est à la plage... publique

SURVEILLANCE - Depuis une dizaine d'années, les rives du lac Léman sont étroitement gardées. Pour réduire les coûts, les petites communes font le plus souvent appel à des entreprises privées. Reportage à Lutry.
Il est 19 heures à la plage de Lutry, l'une des plus prisées des Lausannois. Postée au pied d'un marronnier, une agente arborant l'uniforme de l'entreprise Lynx Sécurité observe les petits groupes qui fourmillent sur la pelouse, occupés à pique-niquer ou à jouer au ballon. Beaucoup de familles avec enfants, quelques groupes d'ados. De temps en temps, l'agente communique par radio. Jusqu'ici, tout va bien...

Lutry, un cas d'école

Depuis douze ans, la commune de Lutry fait surveiller sa plage publique par des agents de sécurité privés durant les jours de beau temps d'avril à octobre. Ce village de Lavaux est bien connu pour ne pas lésiner sur la sécurité: il y a trois ans, l'installation de caméras de surveillance dans des préaux d'écoles avait fait grand bruit.
Mais Lutry est loin d'être un cas isolé. La plupart des autres bourgades aisées de l'arc lémanique, comme Saint-Sulpice ou Buchillon, font aussi appel à des entreprises de sécurité pour assurer le respect des multiples interdictions fleurissant sur leurs rives. Du moins là où il reste encore des espaces publics: sur la Côte, les propriétés privées squattant les bords du lac ne laissent que la portion congrue (environ 30% des rives) à la population. De la part des communes, le recours à des agents privés est souvent guidé par des motifs financiers: la sous-traitance permet une flexibilité accrue de la main-d'oeuvre, et donc une réduction des coûts. Dans les villes, la surveillance des rives reste généralement en mains de la police.


«Jamais vu de bagarre»

Retour à la plage de Lutry, où l'agente entame une petite ronde parmi les corps à demi dénudés. Toujours rien à signaler: pas de chien en vue, pas de feu sur le gazon, pas de transistor allumé à plein tube, encore moins de prémisse de baston. De bagarre, le gérant de la buvette, Kwan Roubakine, dit n'en avoir jamais vu en plus de trente ans de fréquentation de la plage de Lutry. L'ambiance y est plutôt bon enfant. Pourtant, à en croire les autorités communales, des bandes de jeunes issus de banlieues moins favorisées constitueraient un danger: «Il y a beaucoup de gens de Lausanne ouest qui arrivent avec armes et bagages», affirme Lucien Chamorel, municipal de police à Lutry.
Qu'ils ne comptent pas s'y installer: à la plage publique de Lutry, c'est le couvre-feu à 23 h. Une mesure radicale prise avant tout pour satisfaire le voisinage, qui se plaignait du bruit. En retour, l'application de cette règle suscite d'autres problèmes. Cet été, qui a été pour l'instant beaucoup plus tranquille que le précédent, les agents de sécurité ont appelé deux fois la police municipale parce que des gens refusaient de quitter la plage. Dans cette situation, c'est d'ailleurs le seul moyen d'action qu'ils aient. Car les agents de sécurité n'ont pas plus de pouvoir qu'un simple citoyen (lire ci-dessous), même si l'uniforme en donne parfois l'illusion.


L'arme du poivre

L'uniforme a pourtant des effets ambivalents. Il y a ceux que cela dissuade, et ceux – parfois les mêmes, juste un peu désinhibés – que cela rend provocateurs. Le phénomène est bien connu avec la police. Peut-être est-ce là un ingrédient des réactions violentes dont l'employée de Lynx Sécurité dit avoir été la cible de la part de jeunes qui refusaient de quitter la plage. En sept ans d'activité à Lutry, l'agente n'a toutefois jamais eu à se servir de son spray au poivre, la seule «arme» dont elle dispose.
Durant les week-ends, des étudiants engagés par la commune sont aussi sur la plage dès la fin de l'après-midi. Leur rôle: informer les estivants des règles en vigueur. Leur présence ne serait-elle pas suffisante? «Cela pourrait peut-être suffire, juge Lucien Chamorel. Mais nous n'en avons pas fait l'essai. Et puis nous ne voulons pas monopoliser des étudiants jusqu'à 23 h ou minuit...»
La commune n'envisage pas de confier la surveillance de la plage à sa police. «Quand la police vient vers une bande de jeunes, on croit toujours que la police attaque les jeunes», justifie le municipal de police. Mais il y a aussi – et peut-être surtout – l'argument financier. Le mandat donné à l'entreprise de sécurité coûte environ 30 000 francs par année. «Cela coûterait plus cher si on engageait des agents de police», note Lucien Chamorel.

source : le courrier.ch
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fabricepierre-photographe.com
chris667
Super fidèle


Masculin
Age : 35
Région : Ile de France

Société : Smartps
Emploi : agent de sécurité

Formations : SSIAP 2 PSE1
Formations internes : HEBE

Date d'inscription : 09/07/2009
Nombre de messages : 585

MessageSujet: Re: La sécu privée est à la plage... publique   Jeu 20 Aoû 2009 - 14:39

Personnellement je trouve ca lamentable
Revenir en haut Aller en bas
http://delicesparis.blogspot.fr/?m=0
 
La sécu privée est à la plage... publique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sécurité Privée FORUM - Le forum de référence (2006 - 2017) :: LES INFOS DE LA PROFESSION :: La sécurité privée à l'étranger-
Sauter vers: