Sécurité Privée FORUM - Le forum de référence (2006 - 2017)


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Montreux: sécurité trop musclée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Administrateur
FONDATEUR
avatar

Masculin
Age : 45
Région : Rhône Alpes

Société : Education nationale - Formation Conseil Audit
Emploi : Maître auxiliaire du 2ème degré en CAP AS & BAC PRO Métiers de la Sécurité - MC Sûreté des espaces ouverts au public - Formateur Titres pro A2SP et AQSP, SSIAP 1 et 2, CQP APS, Tronc commun CQP APS ASA... Jury en CAP AS & VAE CAP AS_BP ATPS

Formations : Formation de formateur via le CAFOC (Centre Académique de FOrmation Continue)
Date d'inscription : 02/09/2006
Nombre de messages : 23656

MessageSujet: Montreux: sécurité trop musclée ?   Sam 11 Juil 2009 - 6:58

Montreux: sécurité trop musclée ?

Pas encore âgé de 18 ans, Timmy Schenk a essayé d'entrer au Montreux Jazz Café en présentant le permis de conduire d'un copain. C'est là que ses ennuis avec les responsables de la sécurité ont commencé...

Un jeune homme prétend avoir été frappé au festival par les agents de sécurité et la police. Cette dernière dément la bavure et loue le travail réalisé durant la manifestation

Que se passe-t-il avec la sécurité du Montreux Jazz Café durant cette édition 2009 du festival? Quelques jours après une première plainte d'un client qui a prétendu dans les médias avoir été molesté par des agents de sécurité privée à l'entrée de l'établissement, un deuxième festivalier, Timmy Schenk, affirme avoir subi le même sort dans la nuit de mercredi à jeudi. Le jeune homme, qui aura 18 ans dans trois mois, tente d'entrer dans le Montreux Jazz Café en présentant le permis de conduire d'un copain. «Ils ont vite découvert le stratagème, raconte-t-il. Ce n'est pas un crime. Tous mes amis du même âge tentent le coup.» Timmy Schenk pense donc être refoulé rapidement et tranquillement.

Or, c'est le contraire qui se produit, précise-t-il tout en s'étonnant encore de la réaction disproportionnée de la sécurité. Un agent à la porte le conduit dans une salle, en attendant l'arrivée de la police. Au passage, il l'aurait violemment frappé «sur la nuque et dans le dos». Puis les policiers arrivent. Ils lui demandent de se mettre face au mur pour la fouille. Et là, rebelote. «Quelqu'un m'a à nouveau frappé sur la nuque. Je suis sûr que c'était un policier.»

Chef de la communication du festival, Olivier Graz s'explique: «Nous avons respecté la procédure. Dans le cas d'une usurpation d'identité, nous appelons la police. Nous mettons toujours les fauteurs de troubles à l'écart pour éviter les bagarres générales.» Au festival, il n'y a pas de salle de détention. Les intéressés sont placés dans des lieux interdits au public, sous l'oeil d'un gardien.

Même son de cloche chez Ruben Melikian, de Police Riviera. Ses hommes n'ont rien à se reprocher. «Cette intervention est insignifiante au regard du travail qui est fait. Il y a 20 000 personnes sur le site du festival chaque soir, souligne le policier. De plus, le jeune homme était sous l'emprise de l'alcool. Il peut toujours déposer plainte», conclut-il.

Timmy Schenk, qui dément pour sa part avoir trop bu ce soir-là, rechigne toutefois à aller en justice. «Je pense que cela ne sert à rien. Mais je tiens à témoigner à visage découvert pour dénoncer ce qui m'est arrivé. Et pour que cela ne se reproduise plus.» Olivier Graz tente, lui, de relativiser: «Nous savons que nous ne pouvons nous permettre aucune bavure. Il n'y a pas de problème de sécurité au festival. Tout se passe très bien durant cette édition 2009.»

source : le matin.ch
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fabricepierre-photographe.com
 
Montreux: sécurité trop musclée ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sécurité Privée FORUM - Le forum de référence (2006 - 2017) :: LES INFOS DE LA PROFESSION :: La sécurité privée à l'étranger-
Sauter vers: