Sécurité Privée FORUM - Le forum de référence (2006 - 2017)


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qu'est-ce que le droit de retrait ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Administrateur
FONDATEUR
avatar

Masculin
Age : 46
Région : Rhône Alpes

Société : Education nationale - Formation Conseil Audit
Emploi : Maître auxiliaire du 2ème degré en CAP AS & BAC PRO Métiers de la Sécurité - MC Sûreté des espaces ouverts au public - Formateur Titres pro A2SP et AQSP, SSIAP 1 et 2, CQP APS, Tronc commun CQP APS ASA... Jury en CAP AS & VAE CAP AS_BP ATPS

Formations : Formation de formateur via le CAFOC (Centre Académique de FOrmation Continue)
Date d'inscription : 02/09/2006
Nombre de messages : 23670

MessageSujet: Qu'est-ce que le droit de retrait ?   Sam 23 Aoû 2008 - 21:56

Qu'est-ce que le droit de retrait ?

Récemment invoqué par les convoyeurs de fonds, le droit de retrait permet au salarié de cesser son travail en présence d'un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé (art. L. 231-8-1 du Code du travail). Evidemment, toute la difficulté réside dans l'évaluation de cette gravité : le danger incriminé ne doit pas être un simple risque lié aux conditions de travail, mais être susceptible de porter rapidement atteinte à la vie ou à la santé du salarié. Travailler dans une ambiance sonore à la limite du supportable ne justifie pas un droit de retrait. Enchaîner toute la journée des tâches qui pourraient pénaliser un jour votre dos non plus. En revanche, si le médecin du travail a demandé, sans succès, d'améliorer l'aménagement de votre poste, vous êtes à même de revendiquer ce droit. Idem si votre bureau est placé sous une dalle de plafond qui menace de s'écrouler. Ou encore si l'on vous demande de vous déplacer en clientèle avec un véhicule dont les freins sont prêts à lâcher. Comment exercer ce droit ? La loi ne fixe aucune formalité en la matière : le salarié doit seulement informer, même oralement, l'employeur du danger constaté. A sa charge également de s'assurer que l'arrêt de son travail n'entraînera pas un autre danger pour ses collègues. Et lorsque les juges ont à trancher sur le bien fondé de ce retrait, la bonne foi du salarié est largement étudiée. Peu importe que celui-ci ait constaté à tort un danger grave et imminent, l'essentiel est qu'il ait eu de bons motifs de craindre son existence. Renoncer à travailler parce qu'on est exposé à des courants d'air, par exemple, constitue un recours abusif au droit de retrait (Cour d'appel d'Aix en Provence, 1995) et peut justifier un licenciement pour cause réelle et sérieuse. En revanche, quitter son poste par crainte d'être victime d'une machine jugée défectueuse ne constitue pas une faute sanctionnable. Bien sûr, l'employeur doit ensuite faire face à ses responsabilités et permettre au salarié de reprendre le travail en toute sécurité. Si ce dernier vient à être victime d'un accident à cause d'un risque signalé et non pris en compte, l'entreprise peut être condamnée pour faute inexcusable. Dans ce cas, le salarié a droit à des indemnités majorées et à une rente d'accident du travail.

Source : cadremploi.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fabricepierre-photographe.com
 
Qu'est-ce que le droit de retrait ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sécurité Privée FORUM - Le forum de référence (2006 - 2017) :: LES INFOS DE LA PROFESSION :: Textes de lois / Conventions collectives de nos métiers / Questions - Réponses juridiques :: Code du travail-
Sauter vers: